Accueil Présentation

Qui sommes-nous ?

Employeurs solidaires 92 est une association qui représente un réseau d’une quarantaine de structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) des Hauts-de-Seine.

Les SIAE, membres de cette association, ont pour finalité de développer l'accès à l’emploi des personnes en insertion par l'accueil, l'accompagnement et la mise en situation de travail de ces personnes dans les conditions du droit du travail. Elles participent pleinement d'un processus de revalorisation de la personne vis à vis d'elle-même et de son entourage.

Les membres de l’association s’inscrivent dans le champ de l’Economie sociale et solidaire (ESS).

L’association Employeurs solidaires 92 a pour buts :

  • de favoriser la coordination entre toutes les SIAE du département qui en sont membres,
  • d'être un interlocuteur et un représentant privilégié de ces structures, notamment auprès des instances administratives, politiques, économiques, professionnelles et autres,
  • de faciliter entre ses membres le développement concerté et le soutien de projets,
  • de promouvoir les parcours des salariés en insertion par l’activité économique,
  • d'organiser l'information et éventuellement des services communs, notamment par un site internet,
  • plus généralement, de mettre en œuvre toute action permettant de promouvoir l'insertion par l'activité économique dans les Hauts-de-Seine.

Pour connaître la liste des structures membres du conseil d’administration et leurs représentants, cliquez sur ce lien : Conseil d'administration d’Employeurs solidaires 92

Les structures de notre réseau

L’Insertion par l’Activité Economique

« L’insertion par l’activité économique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle. Elle met en œuvre des modalités spécifiques d’accueil et d’accompagnement ». Article L5132-1 du code du travail.

Nos structures de l’insertion par l’activité économique (IAE) sont des employeurs ayant une mission particulière : faire travailler des demandeurs d’emploi afin de les aider à retrouver le chemin de l’entreprise classique ; c’est en ce sens qu’elles sont solidaires. Grâce à des mises en situation de travail réelles, combinées à un accompagnement individuel, nos salariés développent et renforcent leurs compétences en toute sécurité avant d’intégrer un emploi ordinaire.

Les entreprises, qui manquent déjà ou manqueront de main d’œuvre, doivent désormais se rapprocher de nos structures pour recruter des salariés compétents, qui ont surmonté leurs difficultés face à l’emploi.

En tant qu’employeurs solidaires, nous sommes de véritables acteurs de la vie économique du département des Hauts-de-Seine : en 2015, nous avons salarié plus de 4000 demandeurs d’emploi, dont 25% d’allocataires du revenu minimum d’insertion, qui ont réalisé 1,2 millions d’heures de travail et nous avons permis d’insérer dans l’emploi classique 40% d’entre eux.

Nos structures de l’IAE constituent un sas vers le marché du travail classique, en proposant des missions de travail, des formations et un accompagnement socioprofessionnel pour résoudre les freins d’accès à l’emploi. Nous donnons ainsi à nos salariés l’employabilité jugée nécessaire par les recruteurs.

Nos missions sont d’accompagner individuellement, de redynamiser socialement et de requalifier professionnellement les personnes en situation d’exclusion que nous accueillons dans nos structures. Entreprises solidaires, nous contribuons à la lutte contre le chômage sur le territoire départemental, en permettant l’intégration sociale et professionnelle de personnes dépourvues d’emplois pérennes. Notre finalité est donc de nous séparer de nos salariés les plus compétents pour les insérer sur le marché de l’emploi classique …. logique opposée à celle de l’entreprise qui cherche à garder ses meilleurs collaborateurs !

Notre secteur est composé de deux familles d’acteurs : les structures qui commercialisent des biens et des produits et celles qui exercent une activité d’utilité sociale. En effet, les associations intermédiaires (AI), les entreprises d’insertion (EI), les entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI) et les régies de quartier (RQ) se positionnent sur le secteur concurrentiel tandis que les ateliers et chantiers d’insertion (ACI) ne relèvent ni du marché ni de la loi de l’offre et de la demande mais réalisent une activité d’utilité sociale.

Nous partons du postulat que personne n’est inemployable et démontrons que l’exclusion n’est pas une fatalité. Certains de nos salariés ont besoin d’un simple « coup de pouce » pour retrouver un emploi, d’autres devront être accompagnés sur une plus longue durée avant de pouvoir intégrer le marché du travail.

Pour faire fonctionner nos quarante structures de l’IAE du département, 300 professionnels d’encadrement travaillent quotidiennement auprès de nos salariés. Nous constituons ainsi une PME solidaire !

Découvrez, en cliquant sur chacune, les types de structure d’insertion par l’activité économique et leur champ d’action :

Selon les spécificités qui tiennent à la nature des activités qu’elles développent et aux cadres réglementaires et juridiques dont elles dépendent, elle se répartissent comme suit :